[Nos principaux buts et objectifs] [Nos principaux slogans] [RAWA dans les media]


 

Les points de vue de RAWA




Sur les droits des femmes

Cependant que l'Afghanistan se retrouve étranglé dans la poigne de fondamentalismes religieux de tous ordres, les droits de l'homme sont gravement violés dans tout le pays. En fait, les conditions actuelles sont encore pires que pendant la période d'occupation soviétique. La nature et l'ampleur des crimes perpétrés à l'encontre des femmes afghanes par les fondamentalistes sont sans précédent dans l'histoire moderne. Les fondamentalistes afghans et particulièrement les talibans traitent les femmes comme des êtres inférieurs dont la seule fonction est de satisfaire les désirs des hommes et de reproduire la race! Si nous les femmes avions été confrontées à des opposants civilisés, nous aurions pu les convaincre de nos droits par la logique et des mots raisonnables. Mais pendant que les fondamentalistes continuent de se déchaîner en Afghanistan, RAWA soutient que les femmes ne pourront jamais faire valoir leur droits grâce à la "gentillesse" des fondamentalistes. Pour atteindre à une liberté véritable, nos compagnes doivent continuer leur longue et pénible lutte contre le fanatisme et la mener jusqu'au bout. Nous sommes d'avis que toute collaboration avec les fondamentalistes ne pourra que conduire à faire ravager encore plus l'Afghanistan par ces bandits.
 

Sur le rôle des Nations-Unies

RAWA croit que les Nations-Unies n'ont pas été capables de prendre en compte le problème correctement. Si l'ONU peut envoyer un grand nombre de forces de paix en des pays comme le Cambodge et la  Bosnie, pourquoi ne devrait-elle pas agir de même en Afghanistan? Il est encore plus important d'avoir des forces de paix nombreuses en Afghanistan où la plupart des groupes fondamentalistes doivent leur puissance au soutien de pays étrangers. Il est tout à fait déplorable que les activités de l'ONU se limitent seulement à négocier avec les fondamentalistes, et il apparaît clairement que les Nations-Unies ne veulent prendre aucune mesure qui les contarierait. Nous plaidons pour que l'ONU considère l'Afghanistan comme le pays du peuple afghan, et pas comme la propriété de quelques milices armées. L'ONU devrait prendre en compte la volonté du peuple d'Afghanistan et ne pas continuer à suivre les lubies des fondamentalistes.
 

Sur le roi Zahir

Par principe, RAWA est une organisation non monarchiste. Cependant, la majorité du peuple afghan soutient de tout son coeur le souverain destitué. C'est pourquoi RAWA préfère le roi Zahir aux autres dirigeants autoproclamés jihadistes et talibans.
 

Sur la résolution de la crise afghane

RAWA considère la présence et les activités des bandes armées fondamentalistes comme la cause originelle du désastre en cours en Afghanistan. C'est pourquoi nous croyons que le seul moyen pour restaurer la stabilité et trouver une solution à la crise afghane est le désarmement total des groupes armés et de leurs complices. Cela n'est possible que par un envoi de force de paix excluant les troupes de pays qui se sont mêlés des querelles afghanes et qui pourraient soutenir des groupes de bandits. La même force de paix devrait superviser la tenue de la Loya Jirga (Grande Assemblée) et la formation d'un gouvernement basé sur des valeurs démocratiques et constitué de personnalités restées neutres. Ce gouvernement devrait recevoir la charge de tenir des élections libres et justes dans un délai de moins d'un an. Ce n'est qu'à l'achèvement de cette tâche et l'établissement d'une force de sécurité libre des recrues des fondamentalistes que le travail de cette force de paix serait terminé.
 

Sur le gouvernement que nous voulons

Notre conception du gouvernement en Afghanistan est très simple: il devrait être basé sur des valeurs démocratiques et devrait assurer la liberté de pensée, de religion et d'expression politique tout en sauvegardant les droits des femmes. C'est un fait évident que les fondamentalistes de tous types utilisent le nom de l'Islam pour justifier et légitimer leur folie furieuse. C'est pouquoi RAWA prône une séparation de la religion et de l'état en Afghanistan. Bien que les groupes fanatiques taxent la laïcité d'idée 'communiste' et l'appellent 'foi des infidèles', RAWA croit fermement que seul un gouvernement d'orientation laïque peut déjouer les funestes visées de ces réactionaires des Âges des Ténèbres. Seul un gouvernement laïque peut empêcher la religion islamique d'être utilisée comme un outil de régression aux mains des fanatiques. Le peuple d'Afghanistan a été musulman pendant les siècles passés et n'autorisera pas des bandes de violeurs, d'assassins et de traîtres à leur enseigner leur foi avec un bâton une fois encore.
 

Sur le voile islamique (hejab)

Nous croyons que, mis à part leurs idées mysogines et inhumaines, les fondamentalistes islamistes d'Afghanistan n'ont aucun projet pour la reconstruction socioéconomique. Ils n'ont pas davantage une conception correcte du pays. C'est pourquoi depuis leur prise de pouvoir, les fondamentalistes ont dû employer des mesures inadaptées et articielles telles que le "voile islamique" comme feuilles de vignes, mises en avant comme priorités vitales. À l'instar de tous les moyens oppressifs par lesquels ils souhaitent atteindre leurs buts, les fondamentalistes veulent utiliser le Coran comme l'Esprit de la terreur, et cela bien que le port du voile n'ait jamais été un commandement explicite du Coran.

Nous n'autoriserons jamais les fondamentalistes à définir et décréter ce que les femmes devraient porter ou pas. Ils n'ont aucun droit de nous imposer le voile. En ce qui nous concerne, nous ne porterons PAS le voile tant que la sécurité et la discrétion sociale nous le permettront, car nous considérons le rejet du voile comme une forme symbolique de résistance et de défi aux fondamentalistes. Porter -ou ne pas porter- le voile islamique est une affaire complètement personnelle et personne n'a le droit d'interférer dans cette décision ou de nous imposer le voile.

Nous croyons que porter le voile est une affaire culturelle, pas religieuse. Les fondamentalistes veulent déguiser ce problème sous des couleurs religieuses et, en forçant les femmes à porter le voile, donner liber cours à leur misogynie par la terreur et l'oppression. Leur objectif final est de garder les femmes sous leur contrôle absolu, comme un meuble.


La différence entre les fondamentalistes talibans et jihadistes


Association révolutionnaire des femmes d"e;Afghanistan (RAWA) 1997-
http://www.rawa.org
| Accueil | À propos de RAWA... | Contactez-nous | Comment nous aider?